Parole du Président de la CDA, il dresse le bilan.............

Le Président de la Commission des Arbitres, Monsieur FAOUZI Jawadi, dresse le bilan de cette saison lors de l’assemblée Générale des Arbitres qui s’est déroulé à la Maison du peuple à LEVROUX le Vendredi 03 Juin 2016 à 19h.

 

La saison 2015-2016 n'aura pas été de tous repos pour la commission des arbitres du district de l'Indre, présidée par Faouzi Jawadi. Si le nombre d'hommes en noir est en légère baisse (- 8), pour 132 officiels dans le département, la qualité revient avec les jeunes. C'est ainsi que Reda Ayar a été admis jeune arbitre de la Fédération. Autre jeune à l'honneur, Brandao, qui a été admis jeune arbitre de ligue. Pierre-Heni Gemignani a quant à lui été nommé arbitre de ligue 3. Romain Sied sera pour sa part observé sur le terrain après son admission à l'écrit, une blessure l'ayant empêché d'être contrôlé. Les échanges d'arbitres des districts de l'Indre et du Cher ont été plus nombreux cette saison en première division.

Des sanctions prises contre certains arbitres

Le carton blanc, qui a été mis en place dans le championnat U18 élite, sera développé en championnat de première division et promotion de première division dès le coup d'envoi de la saison 2016-2017 après validation par le comité directeur. « Le carton blanc est une exclusion temporaire de 10 minutes pour contestations, notamment pour énervement. Il a un but éducatif », précise le président Jawadi.
La saison a été très studieuse aussi du côté des trois sections de la commission des arbitres avec un travail autour de la formation des jeunes et des adultes, le recyclage et les observations.
Le point noir reste les agressions physiques, verbales, injures proférées envers le corps arbitral. Cette saison, un arbitre a été agressé physiquement par un spectateur lors d'une rencontre, ce qui a entraîné une semaine d'arrêt de travail. « On constate une montée des agressions chez les plus jeunes. Je lance un appel aux éducateurs, dirigeants et parents, afin qu'ils soient indulgents envers nos jeunes arbitres. Nous faisons partie de la famille du football. Il faut savoir que les arbitres sont eux aussi sanctionnés s'ils ne respectent pas l'éthique, leur devoir. Cette année, nous avons pris des sanctions envers des arbitres avec des suspensions de 4 ou 5 matchs », précise le président de la commission.